Manga

Nomio Gyuunyuu : « Le sous-genre loli est sur le point de disparaître »

L’artiste et l’auteur Nomio Gyuunyuu (auteur de Joshi Shougakusei Hajime Mashita P!) a commenté via Twitter les récentes difficultés rencontrées actuellement dans la publication de mangas sur « lolis ». Il est à noter que « loli » est la forme abrégée de « Lolita Complex » et qu’au Japon ce sous-genre fait référence à des œuvres qui incluent des pré-adolescentes dans des situations de la vie quotidienne ou même sous des formes sexualisées.

Le tweet de Gyuunyuu se traduit par : « Ce sont peut-être des règles, mais quand je buvais quelques verres avec Uran il y a quelques jours, nous avons commencé à parler du fait qu’un manga sur lolis ne peut plus être publié dans un « n’importe quel magazine ». Après tout, peu importe à quel point il se vend bien, ils ne l’adapteront jamais à l’anime, et s’il n’est pas adapté, les éditeurs ne verront aucun intérêt à continuer à le vendre. En allant plus loin, il pourrait même devenir impossible de publier quoi que ce soit du sous-genre loli. Ce sous-genre perd son marché principalement en Occident, et l’industrie japonaise commence naturellement à adopter les idéologies de ces lieux. Donc cela peut déjà être considéré comme perdu« .

Gyuunyuu a également commenté les cas récents où la plateforme de vente Amazone a retiré de son catalogue de nombreux romans légers aux États-Unis. À cet égard, il a commenté : «Il y a quatre ans, mon travail « Joshi Shougakusei Hajime Mashita P! » il a été supprimé d’Amazon au Japon et ne pouvait plus être publié dans aucune application de manga. Je pense que ce type de cas continuera d’augmenter sur cette plate-forme, quel que soit le pays, car ils imposent leur propre idéologie de ce qu’ils considèrent comme correct« .

Gyuunyuu publie actuellement le manga. Joshi Shougakusei Hajime Mashita sur le site Internet Nico Nico. L’éditorial Hakusensha a publié une version éditée de ce manga dans le magazine Jeune animal entre 2014 et 2019, sous le titre Joshi Shougakusei Hajime Mashita P !. Le manga raconte l’histoire d’un homme vierge de 30 ans qui devient soudainement une écolière du primaire.

La source: ANN

Miyu Hikari

J'aime la musique et l'art des anime/manga ; j'aime les genres shoujo, seinen, spokon, slice of life et certains shonen.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page