Japan

Les artistes indépendants seront désormais assurés contre les accidents du travail

Le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être a annoncé aujourd’hui que les travailleurs indépendants (pigistes) de « l’industrie du spectacle » et ceux qui travaillent dans « la production d’animation pourront bénéficier d’une assurance accidents du travail, un régime qui n’était normalement réservé qu’aux contractuels d’une entreprise. Cette couverture signifie que si les artistes se blessent au travail ou sont blessés à la suite de leur travail, le gouvernement paiera les deux tiers des gains perdus du pigiste, entre autres prestations, y compris les prestations de décès.

Alors que les employés bénéficient de la couverture fournie par leur entreprise, les indépendants devront payer leurs propres primes ainsi que leur propre assurance maladie nationale. En règle générale, une entreprise verse un certain pourcentage du salaire d’un employé au gouvernement, sur la base d’un facteur de risque statutaire de l’industrie. Par exemple, une entreprise qui emploie un employé de bureau paiera moins que quelqu’un qui travaille sur un chantier de construction à haut risque.

Le plan commencera à se déployer l’année prochaine pour les quelque 210 000 pigistes estimés dans « l’industrie du divertissement » et plus de 10 000 animateurs dans la « production d’animation ». Le ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être a déclaré qu’il élargissait le programme pour essayer d’améliorer le traitement des personnes qui travaillent de différentes manières, et qu’il prévoyait de l’étendre encore plus à l’avenir.

La source: NHK

© NHK (Japan Broadcasting Corporation). Tous les droits sont réservés.

Akira

Il n'y a pas de honte à être faible, la honte est de le rester.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page