Japan

Lancement d’une pétition pour supprimer les scènes de salle de bain de Doraemon

La franchise de Doraemon Il est reconnu non seulement au Japon, mais dans le monde entier et est peut-être l’un des plus anciens de l’industrie aujourd’hui. Cependant, sa longue carrière lui a également permis de traverser différentes générations et une évolution des modes de pensée, ce qui a récemment conduit à une demande au Japon d’éliminer les scènes de salle de bain qui montrent habituellement les personnages nus. C’est vrai, il cherche à éliminer quelque chose de diffusé au cours du dernier millénaire et à essayer de l’adapter aux idéologies actuelles.

Aussi impressionnante que cela puisse paraître, la pétition publiée sur Changer.org (ce qui n’est pas non plus que ces demandes fonctionnent beaucoup) est apparue au Japon, et a exprimé la présentation suivante : « Le fait de regarder quelqu’un en se baignant est une agression sexuelle, pas un acte dont on peut tirer des éléments comiques. Il s’agit d’un acte qui peut être profondément traumatisant pour la femme victime et peut lui inculquer une peur permanente de fréquenter un homme ou de prendre un bain.», exprime un fragment.

« Je crois fermement que dépeindre un tel acte comme une simple négligence ou un dispositif comique dans une animation destinée particulièrement aux enfants et avec une forte influence, comme Doraemon, les conduira à ignorer le préjudice sexuel», a déclaré l’auteur de la pétition. À cet égard, il y a eu une grande polarisation des opinions, à laquelle l’auteur de la pétition a répondu par le message suivant :

« En réponse à des questions telles que « Mais qu’en est-il de la description de la violence et du vol à Doraemon ? Pourquoi vous concentrez-vous uniquement sur la critique des scènes de la salle de bain ?  » et  » N’est-il pas naturel que les enfants s’intéressent à la sexualité ?  » la pétition explique que même si les deux sont vrais, les scènes de salle de bain de Doraemon ne représentent pas du tout ces messages de manière appropriée. Dans la société moderne, rares sont les adultes qui ne comprennent pas que la violence et le vol sont une mauvaise chose. Cependant, les adultes (et parfois aussi les éducateurs) pardonnent souvent les méfaits sexuels, « parce que c’est un enfant » ou « parce que c’est sain », et l’enfant grandit en pensant qu’il n’y aura jamais un problème.

Même si un enfant s’intéresse à la vie et à la mort, il ne se renseignera pas à ce sujet en tuant quelqu’un. De même, si vous vous intéressez à la sexualité, les parents et les médias devraient vous dire comment satisfaire cet intérêt sans commettre de crime. Il existe déjà du contenu comme des livres d’éducation sexuelle illustrés pour les enfants, il est donc suggéré qu’ils l’apprennent correctement à partir de là.« , la pétition a pris fin.

https://www.youtube.com/watch?v=iucJ6aofHM4

A la date et à l’heure de rédaction de cet article, la pétition compte environ 1 400 signatures, plusieurs jours après son lancement. Il n’y a certainement pas grand-chose à dire là-dessus, d’autant plus qu’une chose diffusée il y a plus de 20 ou 30 ans fait l’objet de critiques, autant laissent entendre que les choses n’iront pas au-delà d’une simple demande.

La source: Changer.org

Akira

Il n'y a pas de honte à être faible, la honte est de le rester.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page