Japan

La chanteuse LiSA a raconté les débuts de sa carrière professionnelle

Chanteur LiSA, 33 ans, a fait une apparition dans l’émission « Buzz Rhythm 02 » diffusée sur Télévision Nippone le 16 octobre dernier. Lors de sa présentation, elle a été interrogée sur son passé avant de devenir l’artiste qu’elle est aujourd’hui.

Après le succès du single « Gurenge », qui a été utilisé comme thème d’ouverture de l’anime. Kimetsu no yaiba, LiSA a récemment sorti le CD du single « Homura », la chanson thème principale du film. Kimetsu no Yaiba : Mugen Ressha-hen. En 2010, elle est sélectionnée dans le groupe Fille Mort Monstre dans la série animée originale L’ange bat ! et a ensuite fait ses débuts sous le nom de « LiSA » en 2011. L’année dernière, il a également eu sa première participation à l’événement de NHK, « Kouhaku Uta Gassen », l’un des festivals de musique les plus importants du Japon.

À l’âge de 21 ans, LiSA a quitté son domicile de la préfecture de Gifu pour Tokyo. À ce moment-là, il a avoué : «J’avais économisé un million de yens grâce à un travail à temps partiel et je me suis pratiquement enfui de chez moi lors de mon voyage à Tokyo« . Il a continué: « J’ai dit à ma mère juste avant mon départ que j’avais décidé d’aller à Tokyo le lendemain, sans les consulter au préalable. Alors dès que je leur ai fait savoir, j’étais déjà parti« .

LiSA a mentionné que la raison pour laquelle l’idée de déménager à Tokyo m’est venue à l’esprit était la dissolution du groupe qu’ils avaient formé au lycée. « Le groupe s’était dissous et ma situation était en crise donc j’ai dû tout faire moi-même« . Cependant, ses économies d’un million de yens n’ont pas duré longtemps comme il l’a commenté, « Ils ont été terminés en seulement deux mois. C’est un fait que l’argent à Tokyo n’a pas les mêmes performances que dans d’autres domaines« , Elle s’est plainte.

Il a continué à commenter sa vie après son arrivée à Tokyo : «Je me suis beaucoup entraîné pour auditionner pour un groupe, et j’ai même auditionné pour jouer le rôle d’acteur, de mannequin et plus encore. À l’époque, j’avais déjà plus de 20 ans et la limite d’âge pour ces entreprises était de 19 ans, je n’ai donc pas été acceptée. Pourtant je n’ai pas abandonné« .

Enfin, lorsqu’on lui a dit qu’elle avait l’expérience musicale en ayant suivi des cours depuis l’enfance et qu’on lui a demandé pourquoi elle n’avait pas essayé d’auditionner dans des pièces de théâtre, elle a commenté : « J’ai été rejeté car je me suis présenté pour remettre mes papiers précédents. Après tout, c’était une fille aux cheveux blonds, elle n’avait pas sa place là-dedans.« , Il a fini.

La source: Yahoo! Actualités Japon

© SACRA MUSIQUE

Akira

Il n'y a pas de honte à être faible, la honte est de le rester.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page