Japan

Kimetsu no Yaiba : un homme est arrêté en possession de plus de 1 500 fausses figurines Nezuko

Un homme de l’ouest du Japon a été arrêté le 26 novembre, soupçonné de posséder environ 1 500 imitations du personnage de Nezuko Kamado de la franchise. Kimetsu no yaiba, avec l’intention de les vendre, comme le rapporte la police.

Selon le département de police de la préfecture de Yamaguchi, par le biais du poste de police de Minami, Shinichi Takemoto Un homme de 41 ans, originaire de la ville d’Okayama dans la préfecture de Kasaoka, est accusé d’avoir enfreint la loi sur le droit d’auteur. L’accusé a admis les charges et a déclaré aux enquêteurs qu’il savait que les chiffres étaient des faux.

Dans la série Kimetsu no Yaiba, Nezuko est la sœur cadette du protagoniste Tanjirou Kamado. Le suspect de la police, Takemoto, a répertorié les figurines, qui mesuraient environ 150 mm de haut, sur un site d’enchères entre avril et mai de cette année sans l’autorisation expresse de l’éditeur. Shueisha, qui publie le manga, ou de Aniplex, qui distribue les projets d’animation. Il lui est notamment reproché d’avoir vendu l’un d’eux pour 3 600 yens (environ 35 dollars), frais de port compris. Les enquêteurs l’ont trouvé en possession de 1 531 figurines d’imitation de la taille d’une paume basées sur Nezuko Kamado, qu’il avait apparemment l’intention de vendre, le 29 octobre.

Le commissariat avait enquêté après qu’un acheteur de la ville de Yamaguchi a rapporté fin mai que le chiffre qu’il avait acquis était mal réalisé. Les autorités enquêtent maintenant sur l’endroit où Takemoto a obtenu les chiffres du copieur.

La source: Mainichi

© LES JOURNAUX MAINICHI. Tous les droits sont réservés
© 吾 峠 呼 世 晴 / 集 英 社 ・ ア ニ プ レ ッ ク ス ufotable

Akira

Il n'y a pas de honte à être faible, la honte est de le rester.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page